Choisissez votre pays

Choisissez

ENVIRONNEMENT

BePlanet

BePlanet n'est pas un slogan ni un logo, mais représente un engagement concret et tangible pour obtenir, année après année, des résultats de moins en moins impactants sur l'environnement tout en améliorant les normes de qualité de la production. Il s'agit de la synthèse d'un parcours entamé il y a plusieurs années, au cours duquel ont été définis des objectifs stratégiques visant à réduire notre empreinte sur l'eau, le sol, l'air et l'énergie. Le projet rassemble et structure les initiatives que Beretta entreprend chaque jour pour protéger l'environnement. Il comprend six domaines d'action principaux basés sur les 17 objectifs des Nations unies pour le développement durable:
 

  1. Réduction de l'empreinte CO2 
  2. Réduction de la consommation de matières premières
  3. Réduction de la production de déchets
  4. Réduction de l'utilisation de matières dangereuses
  5. Assainissement des sites contaminés
  6. Gestion « intelligente » de l'énergie
alt alt

Autorisations et certifications

Beretta dispose d'une autorisation environnementale intégrée (AIA) qui est obligatoire pour se conformer aux principes de prévention et de contrôle intégrés de la pollution (IPPC) imposés par l'Union européenne depuis 1996. Une AIA s’avère nécessaire pour l'exploitation de certains types d'installations de production qui, si elles ne sont pas exploitées selon les meilleures techniques disponibles, pourraient avoir un impact sur l’environnement. Certifiée ISO 14001, l'Entreprise s'engage à rédiger, tous les ans, un document d'analyse environnementale qui prend en compte les impacts environnementaux relatifs et absolus sur l'air, l'eau, le sol - la consommation de ressources et la production de déchets - et l'énergie. Dans l'entreprise, les systèmes dédiés à la réduction des polluants et des poussières, dans l'eau et dans l'air, utilisés dans le processus de production ont pour objectif interne une performance nettement supérieure à celle exigée par les normes de référence, comme en témoigne la limite d'attention rigoureuse fixée en interne, égale à 50 % de la limite d'émission exigée par la loi.

Réduction de la consommation d'eau

Grâce à la construction d'installations dédiées à l'épuration des eaux de process, il a été possible de réutiliser celles-ci, économisant ainsi plus de 55 millions de litres d'eau/an pour un besoin initial de 200 millions de litres/an. Au cours des phases de production, la consommation d'eau nécessaire pour le lavage superficiel des pièces joue un rôle important : l'eau est purifiée avant d'être rejetée dans le fleuve Mella ; une grande partie de celle-ci est traitée au sein d’une installation de déminéralisation en circuit fermé, afin qu’elle puisse être remise en circulation, occasionnant une production moindre de déchets grâce à la régénération des résines. L’approche technologique de l’installation des traitements de surface a également été reproduite sur le site de production de notre filiale américaine où la consommation d'eau concerne uniquement l'évaporation de celle-ci. Le recyclage de l'eau a été conçu de manière à ne nécessiter aucun système d’évacuation. Un second circuit de récupération d'eau, en service depuis 2000, est implanté sur la ligne des lubrifiants de coupe en émulsion qui, au lieu d'être éliminés après utilisation, sont évaporés afin de récupérer la fraction aqueuse dans une proportion de 40 %.

alt alt

Réduction de la consommation de matières premières et de la production de déchets

L'Entreprise effectue de nombreux usinages qui génèrent différents types de déchets et qui sont gérés conformément aux dispositions législatives. Pour atteindre les objectifs fixés, des solutions technologiques, telles que le remplacement des équipements obsolètes, et des solutions de gestion, telles que la formation des employés, ont été adoptées. Au sein de l'Entreprise, nous avons mis en place plusieurs initiatives visant à utiliser des emballages plus durables, comme le remplacement des mallettes en plastique par des emballages en carton et la numérisation des notices. La réduction des emballages plastiques a permis d’utiliser 130 tonnes de plastique en moins sur la période 2020-2022. La diminution des manuels papier a quant à elle permis « d'économiser » 51 tonnes de papier. Toujours en ce qui concerne la production, on utilise principalement des peintures et produits dégraissants à base d’eau : l'utilisation de solvants a ainsi diminué de moitié.

alt alt

Réduction des émissions

Une grande attention est accordée à toutes les politiques relatives aux émissions de CO2 dans l'atmosphère : la réduction de 455 tonnes n’est pour nous pas suffisante. Le suivi constant de l'impact de l'entreprise garantit une marge d'amélioration continue et substantielle grâce à des investissements futurs de plus en plus ciblés. L'évaluation de l'empreinte carbone est le guide qui permet de mieux orienter tous les investissements futurs, puisqu’elle définit les domaines présentant la plus grande marge d'amélioration en matière de réduction des émissions ainsi que les éventuelles actions futures de compensation et d'atténuation. Parallèlement aux projets qui concernent les installations industrielles, les activités de renouvellement du parc automobile se poursuivent en même temps que la mise en place de l'infrastructure nécessaire à la recharge des véhicules « hybrides ». Le recours au télétravail contribue lui aussi à obtenir des résultats positifs.

alt alt

Gestion intelligente de l'énergie

Beretta n'est pas une entreprise énergivore. Afin de pouvoir couvrir ses besoins, la première centrale hydroélectrique a été construite dès 1913, suivie d'une seconde centrale en 1949 et, depuis 1998, de la première installation de cogénération au gaz. En 2009, un premier système photovoltaïque a été installé, suivi l'année suivante d’un second système permettant d’atteindre une capacité totale de 157 kW. En 2021, 45 % des besoins de Fabbrica d'Armi étaient approvisionnés en énergie renouvelable, un chiffre qui passe à 75 % si l'on tient compte de l'énergie produite par le cogénérateur. En 2021, un logiciel de suivi continu de la consommation d'énergie a également été développé et permet d'identifier précisément les gaspillages et de définir un plan d'action visant à les réduire. Dans le même temps, de nouveaux équipements plus économes en énergie ont été installés, et l’on a procédé au remplacement des portes et fenêtres, ce qui a également apporté des avantages sur le plan thermique et acoustique. Tous les luminaires ont été remplacés, passant du néon à incandescence à la technologie LED.

alt alt

Toutes ces « bonnes pratiques » ont débouché sur le Rapport sur le développement durable (lien pour télécharger le Rapport de développement durable). Bien qu’elle n’y soit pas obligée, Beretta publie depuis 2021 un document dans lequel elle explique à toutes les parties prenantes sa vision d'une entreprise durable. Il a été décidé de mettre tout cela sur papier, de créer le Manifeste d'actions concrètes pour contribuer au développement mondial, promouvoir le bien-être humain et protéger l'environnement. Pour un nouveau paradigme de durabilité.